Influence du bloguing : paroles aux mondoblogueurs

Les mondoblogueuses et mondoblogueurs s’expriment sur l’influence de leurs blogs dans leurs environnements respectifs. Regards croisés de 13 blogueurs de nationalités différentes sur la vision et la démarche qu’ils adoptent.

Centrafrique eyesango.mondoblog.org

Centrafrique eyesango.mondoblog.org

Baba Mahamat (RCA)

« Ma présence sur le monde du blogging me permet d’explorer une nouvelle forme d’expression très prisée qui est le journalisme citoyen. A travers  cet espace que Mondoblog m’offre, je parle de la société centrafricaine, une société minée par des maux tels que la pauvreté, l’insécurité, la mauvaise gouvernance, l’analphabétisme, l’ignorance, la haine … Tous ces sujets me permettent d’apporter ma pierre à l’édifice, en participant de manière pacifique, mais efficace à ramener la paix et la cohésion en Centrafrique, mon pays. Le blogging est un média qui influence considérablement les couches sociales de nos jours, de par sa gratuité (par rapport aux journaux pays) et son interaction (possibilité de commenter). Je contribue à sensibiliser la jeunesse, les adultes dans la culture de la tolérance, de la réconciliation, de la paix. Il y a ainsi des échanges sur des sujets et la participation de tous les lecteurs. Dans un pays comme le mien où travailler comme journaliste est dangereux, les blogs apparaissent de plus en plus comme une alternative même si les autres formes de médias gardent leur importance. »

Awaseydou.mondoblog.org,

Awaseydou.mondoblog.org

                                                                                                    Awa (Mauritanie)

« Mon blog est déjà le reflet de mon environnement, une façon de témoigner les faits et gestes de l’environnement sociopolitique en pleine évolution en Mauritanie. Au fur et à mesure que les gens se sentent représentés c’est-à-dire reflétés par mon blog, ils vont se sentir de plus en plus impliqués dans le combat de promotion des talents de la femme africaine. Mon blog de par son nom est dédié aux femmes. Je parle des violences faites aux femmes, la participation politique des femmes. Cependant, le blog dans son esprit reflète la société mauritanienne entière, en particulier et celle africaine en général. »

Agbadje Adebayo

Agbadje Adebayo (Bénin)

« La vie quotidienne en Afrique est remplie de paradoxes. On note des divergences  entre les objectifs de progrès portés par les réformes modernes et les dérives observées dans leur mise en œuvre à cause de la reproduction des usages et traditions passés. Mais puisque les choses s’aggravent quand on ne les dénonce pas, les principaux objectifs de mon blog pour faire changer les choses et par ricochet changer la vie des gens sont :

  • Stigmatiser les pesanteurs et dérives multiples qui parasitent la mise en œuvre du processus de modernisation des institutions, des infrastructures et des usages en cours dans tous les pays africains,
  • Montrer le grand fossé qui existe entre les objectifs de progrès portés par les valeurs modernes et les résultats contradictoires de leur mise en œuvre qui donnent l’impression que l’Afrique veut la chose et son contraire

Un seul doigt ne lave pas la figure, mon action est à relier à celle de tous les Africains de la génération consciente qui visent les mêmes objectifs de sensibilisation pour apporter des actions transformatrices sur le continent. »

josianekouagheu.mondoblog.org

                                                                                         josianekouagheu.mondoblog.org

Josiane Kouagheu (Cameroun )

« Je n’ai jamais voulu écrire sans but. Moi je blogue pour dénoncer. Dénoncer le calvaire que les personnes innocentes, des personnes sans défense, vivent au Cameroun. J’ai eu beaucoup de retours sur des billets que j’ai écrits. Mon billet le plus récent par exemple traite du repassage des seins. Ce billet m’a permis d’entrer en contact avec une association qui est en train d’organiser un atelier au cours duquel je serai l’une des personnes ressources. Le billet écrit sur la RCA m’a permis d’entrer en contact avec les ONG. Et sans mentir, je reçois beaucoup de messages d’encouragements, des confidences même par rapport à mes écrits. Je ne sais pas si j’influence mes lecteurs. Mais, je peux dire avec certitude que je les interpelle tous. Certains en parlent autour d’eux. C’est le but visé : interpeller des gens sur des situations. En parlant autour d’eux, des choses vont bouger, j’en suis convaincue.

joe

Joe Marone (sénégalais)

« Je suis journaliste blogueur observant le monde d’un regard décalé. J’ai estimé avec mon blog oeildafrik.mondoblog.org que je peux attirer l’attention des dirigeants sur la nécessité d’avoir une vision claire de la politique à mettre en place pour améliorer les conditions de vie des populations surtout les couches vulnérables. Mon rôle c’est aussi de rappeler aux citoyens qu’un autre monde est possible. Croyons en nos compétences, nos talents et mettons-nous à l’oeuvre. L’Afrique aux Africains patriotes. »

marcelle.mondoblog.org

marcelle.mondoblog.org

Isabelle (Réunion)

« Mon blog est culturel, à travers le blog je souhaite partager le travail des artistes de l’Île de la Réunion. Je partage une vision de l’île non folklorique et riche de son identité tout en étant ouverte sur le monde »

naoumane.mondoblog.org

Naoomane Abdou (Comores)

« Nous en tant que mondoblogueurs, en tant  que cracheurs de venin, en tant que « ouf ! », je crois que nous avons une mission à accomplir. Moi en particulier, avec ma plume, bourrée de feu, je dénonce à voix haute les injustices sociales, les inégalités et la corruption, et ce que mon père et mon grand-père ne font que se murmurer dans la cour. »

éli.mondoblog.org

éli.mondoblog.org

Eli (Togo)

« Mon blog en tant qu’outil de communication me permet de jouer un rôle de relais citoyen. En évoquant des problèmes différents qui se posent dans mon quartier par exemple, contribue à porter la voix des citoyens lambda auprès des responsables communaux. Ainsi j’entends à travers les écrits des citoyens lambda que je suis, éveiller les consciences sur les maux socio-économiques de mon pays. »

bouba68.monblog.org

bouba68.monblog.org

Bouba  (Malien)

« Il y a quelques semaines, une amie après avoir lu un de mes articles où je dénonçais « l’affairisme » du maire, m’a lancé : « Voilà, tu as dénoncé ce qu’il fait, et après, ça ne va rien changé ». C’est là un point qu’il est fréquent d’entendre, qui revient en permanence et qui n’en demeure pas moins révélateur de la lassitude d’un peuple qui ne croit plus en rien (…) dans ce contexte le rôle du blogueur est d’éveiller les consciences endormies, enfumées, ce qui va sans risque. »

leberlinographe.mondoblog.org

leberlinographe.mondoblog.org

Julie (Berlin)

« Sur mon blog, je me décrie comme une instigatrice de sentiments et de rêves éveillés. Pour ceux qui lisent mon blog et qui habitent Berlin, ils plongent dans une histoire où ils sont eux même personnages, parce qu’ils connaissent les lieux et les émotions particulières à Berlin. Et ceux qui sont en dehors de Berlin, ils découvrent l’univers en suivant Jule. Ils se font leur propre histoire parce qu’il y a les photos et des adresses. On se sent chez soi, accueillie, comme je me suis sentie accueillie par Berlin. »

espritafricain.mondoblog.org

espritafricain.mondoblog.org

Loïc Mba (Gabon)

«  Mon influence c’est beaucoup plus dans la conscientisation de la jeunesse africaine vis-à-vis de ses responsabilités. On est passé à une autre ère et c’est la jeunesse africaine qui doit prendre la relève. Et cela passe par une réappropriation de ses valeurs, une vision bien organisée de l’avenir. Pour cela il faudrait que les jeunes Africains s’organisent en réseaux et/ou en organisation pour véritablement faire bouger les lignes. Tel est mon combat pour le Gabon, pour l’Afrique. »

 Niang

Niang (Sénégal)

« J’écris sur des sujets de société, ce qui me permet de dénoncer des faits injustes. Je mène des enquêtes sur des sujets d’intérêt public. Pour influencer également, j’adhère dans des associations et je participe au débat afin de donner mes opinions et pouvoir changer les choses . »

Julien Dembellé

Julien Dembellé (Burkina)

« Quand on crée un blog sur la plateforme Mondoblog, c’est bien évidemment pour y mettre du contenu qui puisse impacter positivement ses lecteurs. C’est ce que je vise et j’ai déjà enclenché le processus. Sur mon blog « Les larmes de l’environnement-santé », j’aborde des questions relatives à l’environnement, l’alimentation et la santé. Ce qui me reste à faire, c’est d’être régulier dans la mise en ligne de contenu, de veiller à sa qualité et d’user des canaux comme les réseaux sociaux pour augmenter le lectorat du blog. »

 

 

 

 

 

 

 

Aristide MONO

Publié par Aristide MONO

Directeur de publication du journal la voix de la lékié. journaliste-activiste politique et Président de l'association Jeunesse et Citoyenneté Active.

4 commentaires

Excellente initiative! Bravo!

Amitiés

Bel exercice ! Le pari demande beaucoup d’endurance, de sacrifices, et de persévérance. Bon courage !

Joli billet, Aristide!
Ce serait intéressant de faire un lien vers les blogs des blogueurs interviewés.

Bel article. Merci pour ce cocktail. Ce serait intéressant de faire un lien vers les blogs des blogueurs interviewés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.